Sélectionner une page

Plan sectoriel sur la protection des eaux souterraines du Canton de Fribourg, chapitre Géothermie

Le plan sectoriel sur la protection des eaux souterraines est un outil d’aménagement du territoire qui vise à démontrer quels objectifs et quels mesures le canton entend prendre pour assurer une utilisation durable de ses ressources en eau. L’utilisation de la chaleur du sous-sol à des fins de chauffage ou de production d’électricité peut avoir des impacts notables sur les eaux souterraines.

Dans le cadre de l’élaboration du plan sectoriel cantonal « protection des eaux souterraines », Geoazimut s’est chargé de la rédaction du chapitre ayant trait à la géothermie. La première partie du mandat consistait d’une part à faire un état des lieux de l’utilisation des différentes formes de géothermie (sonde géothermique verticale, eau-eau, forage de grande profondeur, etc.) et d’autre part de passer en revue les différentes lois et documents techniques (normes, etc.) existants en Suisse. Dans une deuxième partie, la mise en évidence de déficits a permis de définir des objectifs de planification avec des horizons de réalisation différents (court, moyen et long terme). Des fiches de mesures viennent compléter le rapport.

Client

Service de l’environnement (SEn) du Canton de Fribourg

Période : 2014-2015

Tâches effectuées

  • Synthèse des aspects législatifs (Confédération et cantons) et techniques (normes et recommandations, projets de recherche) sur la géothermie.
  • Recherche dans les archives papier du SEn d’anciennes autorisations et numérisation pour une utilisation statistique.
  • Analyse statistique et spatiale de données ayant trait à la géothermie pour effectuer un état des lieux (nombre d’autorisations par année, profondeur, localisation, problèmes reportés, etc.)
  • Recherche des pratiques mise en place dans d’autres cantons suisses pour la gestion de la géothermie.
  • Mise en évidence des déficits et proposition d’objectifs de planification et de fiches de mesures.
  • Modèle QGIS pour réaliser des cartes uniformes entre les différents mandataires du projet.